Communauté

Une communauté est un groupe de personnes qui partagent quelque chose en commun. Comme cette définition est trop vaste pour être efficacement opératoire, il convient de l’interpréter à la lumière des contextes socio-historiques qui intéressent la Fondation. Aujourd’hui il existe dans le monde une multitude de « communautés » humaines au sens classique du terme. Il s’agit de groupes qui partagent un terroir, un quartier, des ressources naturelles, une langue, une culture, des traditions, etc., soit une unité socio-culturelle liée à une unité géo-écologique déterminée. Ces communautés sont cruciales pour le travail de la Fondation.

Il existe également des communautés humaines centrées autour d’un ou plusieurs enjeux ou intérêts communs, sans nécessairement que leurs membres possèdent un lien géographique ou culturel. Le lien qui unit les membres de ces communautés peut même être immatériel – intérêt professionnel, idéologique, politique ou autre. Ces communautés sont également très importantes pour le travail de la Fondation. Il est donc nécessaire que la Fondation soit attentive aux différents types de communautés existants, mais aussi au fait que tout individu appartient simultanément à plusieurs communautés. En général, l’individu décide de sa « communauté prioritaire d’appartenance » en fonction du contexte et du besoin. L’exercice de la solidarité soit à l’intérieur d’une communauté « classique », soit dans une communauté centrée autour d’enjeux immatériels, ou entre communautés, est un des éléments les plus importants pour identifier les communautés qui concernent la Fondation.