La communauté Ntinga Ntaba ka Ndoda (Afrique du Sud)

La communauté Ntinga Ntaba ka Ndoda (Afrique du Sud)

Ntinga Ntaba ka Ndoda est un mouvement communautaire géré démocratiquement. Il développe, catalyse et facilite la démocratie participative et le développement rural durable. Ses membres proviennent de 13 villages de Sud-Keiskammahoek, dans la province du Cap Oriental en Afrique du Sud.

Leur vision est celle d’une « vie décente et digne pour tous dans les communautés Ntaba ka Ndoda ». Le mouvement travaille à construire de la solidarité communautaire collective, de la conscience, du pouvoir et de l’action. Leur souhait est de transformer les conditions de vie misérables et dégradantes actuelles des villages Ntaba ka Ndoda en un havre de paix, de justice, de bonne vie, de dignité, d’auto-organisation, d’autonomie, de souveraineté, de durabilité, de liberté, de droits humains, d’égalité, de non-discrimination et de démocratie. Comment comptent-ils réaliser ce projet ? Ils ont cinq 5 programmes :

  1. Patrimoine, arts et culture
  2. Programme Keiskammahoek pour une Education de qualité
  3. Ntingani Lootcha : pousser la jeunesse rurale à devenir des agents de transformation
  4. L’alternative de l’économie solidaire
  5. La démocratie participative fondée sur les droits.

Ntinga se propose d’utiliser le prix de la Fondation PKF pour construire le prochain bâtiment pour son bureau et le centre de ressources communautaire. Ntinga a déjà construit le mur circulaire pour le bâtiment (un « rondavel »), un jardin pour la permaculture et un digesteur de biogaz. La communauté de Bas Rabula a affecté à ce projet un terrain de 5 hectares dans le village de Ngqeqe (à la bretelle de sortie de la route R352). Et Ntinga a déjà rassemblé 50.000 ZAR (environ 3300 euros) pour la construction du premier bâtiment sur ce site. Les membres de Ntinga l’ont construit eux-mêmes, avec l’aide de volontaires de la communauté locale.

Sur ce site, Ntinga implantera une pépinière et construira une salle communautaire, un centre de développement de la petite enfance, un « rondavel » pour les activités de soins de jour pour les personnes âgées, un centre de ressources communautaire pour les TIC, un mini-musée et un espace de gym en plein air. Le terrain de foot existant sera incorporé dans le paysage et il sera élargi pour y inclure des terrains de netball et de volleyball.