Tapio Kalli (Finlande)

Tapio Kalli (Finlande)

Tapio Kalli, leader de longue date des pêcheurs du lac Kuivasjärvi, vit dans le village de Kuivasjärvi (municipalité de Parkano, à env. 287 km au nord-ouest d’Helsinki, Finlande). Il a près de 70 ans.

Le docteur Elias Lönnrot, rédacteur de l’épopée nationale finlandaise « Kalevala », identifia la zone de captage du lac Kuivasjärvi comme l’une des « dernières » en Finlande occidentale, où les traditions et les croyances endémiques de la culture finlandaise ont bien survécu jusque dans les années 1800. Tapio Kalli, qui a été élevé selon les anciennes traditions de la culture locale de la chasse et de la pêche, a travaillé sans relâche tout au long de sa vie pour restaurer l’état écologique du bassin versant Kuivasjärvi. Le bassin versant avait été fortement endommagé entre les années 1950 et les années 2010, principalement en raison du drainage effectué pour l’exploitation forestière tant par l’Etat que par des entreprises privées, mais aussi, et surtout, en raison de l’extraction agressive et de la production de tourbe dans toute la zone de captage.

Kalli a travaillé en appliquant ses connaissances traditionnelles locales de chasseur, de spécialiste de la foresterie et de pêcheur, en participant à la restauration des habitats des marais, en encourageant les différentes parties à conserver les dernières forêts anciennes et en revitalisant la pêche communautaire d’hiver et d’été grâce à l’apport de filets et de pièges à poissons. Il a également engagé une collaboration avec des scientifiques pour étudier la qualité de l’eau, surveiller les sites endommagés, rétablir les habitats extrêmement menacés des populations de lagopèdes et construire des nids artificiels pour les populations de balbuzards. Il s’est courageusement confronté à la société nationale VAPO de production de tourbe pour prévenir et guérir les dommages infligés à son lac.

Le travail de M. Kalli a retenu l’attention internationale. L’influente revue américaine Foreign Policy a eu connaissance de son travail combinant le savoir traditionnel, la science et la pratique de la pêche pour restaurer les lacs septentrionaux d’Europe. Ils ont signalé le fait qu’un important rapport international sur l’état de l’environnement en Finlande septentrionale avait inclus la manière de voir, peu connue jusque là, de villages et de pêcheurs traditionnels. Ce fait a encore augmenté la visibilité de M. Kalli, en faisant une source de débats au niveau international et dans son propre pays. Après des décennies d’efforts pour que ces questions soient reconnues, son engagement envers ses lacs, ses forêts et ses poissons a finalement obtenu un large succès.